Biodiversité en Brie des Morin

Biodiversité en Brie des Morin

Nous vous recommandons de consulter ce site internet, véritable atlas de la biodiversité dans le périmètre des Vallées des 2 Morin, au nord de Provins !

Biodiversité en Brie des Morin, site internet et inventaire de la biodiversité dans le périmètre des Vallées des 2 Morin, au nord de Provins !
Site
internet

à consulter à volonté et sans modération

site internet

Diaporama

A propos

Le site internet « Biodiversité en Brie des deux Morin » vous présente la faune et la flore sauvages dans le périmètre du projet de Parc Naturel Régional (PNR) de la Brie des Morin !

Il vous aidera à mieux connaître et à observer au cours de vos balades et randonnées pédestres, plus de 100 espèces souvent rares et menacées qui y sont documentées, parmi les 2900 espèces recensées dans ce territoire au 1er janvier 2021.

Papillons, oiseaux, amphibiens, insectes, plantes à fleurs, fougères et d’autres encore ont élu domicile dans l’eau ou au bord des rivières, des rus et des mares, dans les prairies et les haies, en forêt, dans les sous-bois…

Les milieux naturels les plus remarquables sont présentés à travers différents cortèges d’espèces, chacune d’entre elles faisant l’objet d’une fiche d’informations.
Un accès à une documentation riche et diversifiée est proposé à travers différents sites de référence, par exemple celui de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel, du Conservatoire de Botanique (CBNBP), ou de l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB).

Pour exemple, saviez-vous que les syrphes, qui ressemblent étrangement à des petites abeilles, sont en réalité des mouches qui se parent de couleurs rayées jaune et noir, dans le but de paraître dangereuses auprès de leurs prédateurs tels que les oiseaux ?

Connaissez-vous les oiseaux migrateurs de notre région qui peuvent parcourir près de 5000 km pour aller hiverner jusqu’en Afrique ?

Saviez-vous que le chant de certains cris d’oiseaux retentissait jusqu’à 1km ?

Saviez-vous que les dernières populations d’Île-de-France de deux espèces de papillons se trouvent en Brie des Morin, où elles profitent des prairies de fauche qui y sont encore abondantes ?

Vous apprendrez également quelle ruse adoptent certaines espèces de papillons à l’état de chenille, pour se faire transporter dans une fourmilière sans être dévorées, dans le but d’être protégées et nourries par les fourmis…

Ce travail remarquable d’observation et d’inventaire apporte également quelques éléments indicateurs de l’état des écosystèmes qui composent nos paysages.

Il présente un bilan provisoire contrasté : les découvertes récentes sont nombreuses et enthousiasmantes et démontrent que la biodiversité en Brie des Morin est loin d’être banale.

Pourtant, le déclin est palpable, lié à différentes causes : urbanisation, dégradation des milieux naturels, réchauffement climatique, raréfaction de nourriture qu’il s’agisse d’insectes, de vers de terre et d’autres invertébrés, de fleurs nectarifères, de graines.

Certaines espèces réputées communes ont vu leurs effectifs diminuer de plus de 50% en moins de 20 ans.

Le projet de Parc Naturel Régional devrait contribuer à la protection des milieux et des espèces animales et végétales les plus fragiles, par des mesures concrètes et le développement de bonnes pratiques.
Il accompagnera d’autres dispositifs accordés à des espaces plus restreints comme c’est le cas par exemple pour le site Natura 2000 “Le Petit-Morin de Verdelot à Saint-Cyr-sur-Morin” et différents Espaces Naturels Sensibles (ENS) développés par plusieurs communes.

N’hésitez donc pas à parcourir ce site internet sur la biodiversité dans la Parc Naturel Régional de la Brie et des deux Morin… et surveillez notre agenda, des sorties axées sur la découverte de la faune et de la flore y sont régulièrement proposées.

Contacts