Vous êtes ici :  Accueil Découvertes et visites Monuments et sites à découvrir Les remparts et portes fortifiées

Les remparts et portes fortifiées

Magnifiques ouvrages d'art en cours de restauration


Les remparts de Provins       Les remparts de Provins



Infos pratiques :


Accès libre.

Nous vous conseillons de faire le tour des remparts via l'allée des Remparts et l'allée des Lépreux, afin d'admirer la très belle perspective au niveau de la Tour aux Engins (grosse tour qui fait l'angle). Vous pouvez également les découvrir en contrebas, en descendant dans les fossés.

Enfin, vous pouvez y monter par des escaliers sécurisés, au niveau de la porte Saint-Jean et la porte de Jouy, accessibles jusqu'au site du spectacle Les Aigles des Remparts, pour une vue imprenable sur les toits de la ville d'un côté, et sur la campagne environnante de l'autre !




Un peu d'histoire...


Les remparts ont été édifiés entre les XIe et XIIIe siècles, leur périmètre s'élargissant au fur et à mesure que la ville grandissait. Les deux portes réalisées sous Philippe le Bel, la Porte de Jouy et la Porte Saint-Jean, sont des exemples remarquables des portes royales du XIVe siècle.

Les remparts de Provins       La Porte de Jouy 

Provins possède à l'époque l’une des enceintes fortifiées les plus imposantes de France : 5 km de remparts.

C’est le comte Thibaut IV de Champagne qui, de 1226 à 1236, fait bâtir cette impressionnante muraille de plus de 25 mètres de hauteur.

Le comte avait vu grand afin d’accueillir et de protéger les habitants et les très nombreux marchands qui venaient pour les Foires de Champagne !

Les bâtisseurs ont pu profiter de la richesse des comtes pour faire preuve de leur savoir, en construisant toutes les formes possibles de tours : rondes, rectangulaires, en amande, octogonales, hexagonales, trapézoïdales, etc.

Les remparts de Provins


Aujourd’hui, il reste 1200 mètres de remparts autour de la ville haute.
Comme dans la plupart des villes, la partie disparue a servi pour construire ou reconstruire des habitations.

A Provins, on imagine encore facilement le tracé complet grâce aux Allées d’Aligre, un boulevard de promenade très prisé des Provinois.

Ce patrimoine unique est restauré depuis les années 70 tranche par tranche.

Le responsable est l’Architecte en chef des Monuments Historiques, Jacques Moulin ;
la maîtrise d’ouvrage est, quant à elle, déléguée à la Ville de Provins.
Les entreprises et artisans travaillant sur ce chantier sont tous agréés par les Monuments Historiques : maçons, tailleurs de pierre, charpentiers, couvreurs, électriciens, etc.